Quand l'Arabie Saoudite emprunte de l'argent et parle "austérité".

Toute l'actu d'une région bouillonnante.
Avatar de l’utilisateur
AbdelHaqq
Messages : 1231
Enregistré le : Mer 28 Jan 2015 02:50

Quand l'Arabie Saoudite emprunte de l'argent et parle "austérité".

Messagepar AbdelHaqq » Ven 28 Oct 2016 22:10

Il y a un an ou deux je lisais que l'Arabie Saoudite avait 500milliard de dollars de réserve. Et aujourd'hui

L'Arabie saoudite a emprunté un montant record de 17,5 milliards de dollars

Le Royaume, qui effectue son premier emprunt auprès d'investisseurs internationaux, a levé un montant record pour un État. Premier exportateur mondial de pétrole, il subit de plein fouet le contrecoup de la faiblesse des cours du brut.
L'Arabie saoudite a emprunté un montant record de 17,5 milliards de dollars lors de son premier emprunt sur le marché international, a annoncé jeudi la banque HSBC, qui faisait partie des établissements pilotant l'opération.
Premier exportateur mondial de pétrole, l'Arabie saoudite subit de plein fouet le contrecoup de la faiblesse des cours du brut. Avec une prévision de déficit budgétaire de 87 milliards de dollars cette année, le pays a lancé un plan de diversification de son économie et des réformes pour renflouer ses caisses, dont cet emprunt international et des mesures d'austérité.
» L'Arabie saoudite connaît des fins de mois difficiles

«Cette émission inaugurale de 17,5 milliards de dollars marque avec succès l'arrivée du royaume d'Arabie saoudite sur les marchés de capitaux, puisqu'il s'agit de la plus importante émission syndiquée (emprunt placé auprès des investisseurs par plusieurs établissements bancaires, ndlr) jamais émise par un pays», a commenté Jean-Marc Mercier, codirecteur de la division marchés de capitaux d'emprunt chez HSBC, cité par l'AFP. Selon l'expert, l'intérêt des investisseurs pour cet emprunt a été vraiment global et ne s'est pas cantonné aux États-Unis.

L'emprunt géant réalisé par l'Arabie Saoudite se découpe en trois tranches: une première de 5,5 milliards à 5 ans, assortie d'un coupon (taux d'intérêt annuel) nominal de 2,375%, une deuxième de 5,5 milliards également à 10 ans à 3,25% et une dernière de 6,5 milliards à 30 ans à 4,5%, a précisé la banque britannique. Le rendement effectif, c'est-à-dire l'intérêt annuel que paiera l'Arabie Saoudite sur l'ensemble du prêt, est de 2,588% à 5 ans, de 3,407% à 10 ans et de 4,623% à 30 ans. La souscription à cette levée de fonds avait débuté mercredi.

» L'Arabie saoudite prête à lancer un emprunt massif

Austérité

Contrairement à une adjudication classique qui obéit à une forme de système d'enchères, l'emprunt syndiqué est plus souple et consiste à monter l'opération directement avec plusieurs banques en lien avec les investisseurs intéressés par les obligations émises.

Sur le front de l'austérité, le pays s'est récemment attaqué au secteur public, qui ne représente pas moins des deux tiers des emplois du royaume, en sabrant le salaire de ses ministres. Le traitement des ministres devrait être amputé de 20 %, et les avantages des fonctionnaires vont également être diminués. Du jamais-vu dans ce pays qui achète depuis des dizaines d'années la stabilité sociale grâce à sa rente pétrolière et qui, aujourd'hui, paie cher sa dépendance à l'or noir.



Retourner vers « Proche et Moyen Orient »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité