Visite de Valls en Algérie: Lemonde et Canal+ privé de visa

Toute l'actu du "Maghreb"
Avatar de l’utilisateur
AbdelHaqq
Messages : 1231
Enregistré le : Mer 28 Jan 2015 02:50

Visite de Valls en Algérie: Lemonde et Canal+ privé de visa

Messagepar AbdelHaqq » Ven 8 Avr 2016 20:28

Image

Alger ne goûte pas les révélations du Monde à propos des "Panama papers" et le fait savoir. Deux journalistes français se sont vu refuser l'entrée dans le pays. France Culture, France Inter et Libération se sont associés aux protestations du Monde et boycotteront la visite de Valls.

L'Algérie a refusé un visa à un journaliste du Monde qui devait couvrir le voyage officiel du Premier ministre Manuel Valls, samedi et dimanche à Alger, afin de protester contre la publication d'une photo du président Abdelaziz Bouteflika le liant à tort au scandale des "Panama Papers", a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Un visa a également été refusé à une équipe du "Petit journal" de la chaîne Canal+, ont indiqué une source gouvernementale et une source proche du Monde.

Informé mercredi des intentions algériennes, Manuel Valls a téléphoné à son homologue algérien Abdelmalek Sellal pour plaider la cause des deux journalistes français, jusqu'à présent sans succès, a précisé son entourage. "Il a plaidé (le fait) que l'ensemble de la délégation de presse qui accompagne le Premier ministre puisse bénéficier de l'autorisation de rentrer" en Algérie, a-t-on déclaré de même source.

Le Monde fait part de ses "regrets"

Le directeur du monde a "regretté" une "entrave à la liberté de la presse". "Les autorités algériennes ont refusé de donner un visa au journaliste du Monde qui devait couvrir la visite officielle de Manuel Valls en Algérie, à partir de samedi, nous empêchant d'effectuer notre travail", souligne Jérôme Fenoglio sur le site du Monde. "Cette décision est liée à notre traitement des Panama Papers, en particulier les informations que nous avons publiées sur l'Algérie", ajoute-t-il.

Par solidarité avec les médias dont les deux journalistes ont été refoulés, France Culture, France Inter, Libération et Le Figaro ont décidé de boycotter la visite officielle du Premier ministre français.

Relations tendues entre la France et l'Algérie

Il y a deux jours, l'ambassadeur de France à Alger avait été convoqué par le ministre des Affaires algériennes qui lui avait fait part de son mécontentement. La veille, le quotidien du soir avait publié une photo du président algérien parmi les dirigeants mis en cause, avant de faire marche arrière, le nom d'Abdelaziz Bouteflika "n'apparaît pas dans les 'Panama papers'". Le ministre de l'Industrie, Abdesselam Bouchouareb, a quant à lui effectivement détenu une société offshore panaméenne.

L'ambassadeur a été chargé par Manuel Valls de "faire une démarche" en faveur des deux journalistes français, selon Matignon.

Manuel Valls se rend samedi et dimanche à Alger, accompagné d'une dizaine de ministres français, pour un "comité interministériel de haut niveau" qui se réunit régulièrement depuis l'élection de François Hollande.



Avatar de l’utilisateur
AbdelHaqq
Messages : 1231
Enregistré le : Mer 28 Jan 2015 02:50

Re: Visite de Valls en Algérie: Lemonde et Canal+ privé de visa

Messagepar AbdelHaqq » Ven 8 Avr 2016 21:46

France Culture, France Inter, Libération et Le Figaro ont annoncé vendredi qu’ils ne couvriraient pas la visite officielle du Premier ministre Manuel Valls en Algérie, en signe de solidarité avec le journaliste du Monde qui s’est vu refuser son visa par Alger.
« Cette décision de boycott est prise en solidarité avec notre confrère du Monde, privé de visa par les autorités algériennes en raison du traitement du scandale des Panama papers par le quotidien français, notamment les informations visant l’Algérie », indiquent dans un communiqué commun Libération, France Inter et France Culture.

« Par ce geste, nous entendons protester contre ce que nous considérons comme une entrave à la liberté de la presse », poursuit ce communiqué.

Dans un texte distinct, Le Figaro indique qu' »au nom de la liberté de la presse, il n’enverra pas de journaliste en Algérie pour suivre le voyage de Manuel Valls », une visite prévue samedi et dimanche.

Le Monde a « regretté » cette décision « liée au traitement des +Panama Papers+ », en « protestant contre cette entrave à la liberté de la presse », a indiqué son directeur Jérôme Fenoglio.

Le quotidien avait publié mardi en Une une photo du président Abdelaziz Bouteflika parmi les dirigeants mis en cause dans cette enquête, avant de se raviser en précisant que le nom du chef de l’Etat algérien « n’apparaît pas dans les Panama Papers ».

Le « Petit Journal » semble être sanctionné pour plusieurs sujets ces derniers mois ironisant sur l’état de santé du président algérien.


Retourner vers « Maroc, Algérie, Tunisie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité