Une majorité de Français souhaite un référendum sur la sortie de la France de l’UE

Ici on traite de l'actualité nationale sans la subir mais toujours à travers un œil critique.
Avatar de l’utilisateur
AbdelHaqq
Messages : 1229
Enregistré le : Mer 28 Jan 2015 02:50

Une majorité de Français souhaite un référendum sur la sortie de la France de l’UE

Messagepar AbdelHaqq » Sam 12 Mar 2016 23:21

Une majorité de Français (53 %) souhaite un référendum sur le maintien ou non de la France dans l’Union européenne (UE), à l’instar de celui prévu au Royaume-Uni le 23 juin. C’est l’une des révélations de l’enquête menée début février auprès de 8 000 électeurs dans six pays de l’Union (Allemagne, France, Pologne, Irlande, Espagne et Suède) par l’université d’Edimbourg et le cercle de réflexion allemand D/part.

Image

Cette étude, publiée jeudi 10 mars, est la première à rendre compte de l’état des opinions publiques européennes à l’égard du débat ouvert au Royaume-Uni et à comparer les perspectives qu’il ouvre, tout comme les espoirs et les craintes qu’il suscite. De tous les Européens interrogés, les Français sont les plus favorables à la sortie du Royaume-Uni de l’UE, mais, en même temps, les plus enclins à réclamer les mesures anti-immigrés que David Cameron a partiellement obtenues pour son pays.


Pour près de la moitié des Français, le « Brexit » (« British exit » ou sortie du Royaume-Uni de l’UE) ne serait pas une catastrophe : ils sont 44 % à penser que « la Grande-Bretagne devrait quitter l’UE », alors que seuls 27 % des Allemands et 19 % des Espagnols partagent ce point de vue.

Image

D’ailleurs, les Français, comme les Suédois, sont nombreux à estimer que l’économie britannique bénéficierait d’un Brexit. Tandis que les Allemands sont 56 % à s’attendre à des effets négatifs pour les Britanniques, les Français ne sont que 27 %.

Une majorité en faveur du maintien de Londres dans l’Union

L’enquête permet d’une autre façon de prendre la mesure de l’empathie relative des Français à l’égard des Britanniques : 33 % des Français, qui pensent que le Brexit serait mauvais pour le Royaume-Uni, en sont cependant partisans. Seuls 6 % des Polonais et 22 % des Allemands ont la même « mauvaise » pensée.

Globalement, cependant, une majorité se dégage dans les six pays étudiés, en faveur du maintien de Londres dans l’Union. Mais les Français sont décidément les plus réticents : Ils sont 56 % à souhaiter garder les Britanniques dans l’UE, alors que les Allemands sont 73 % et les Polonais 80 %.

L’appartenance du Royaume-Uni à l’UE est-elle bonne pour ce pays en particulier ? Pour l’UE tout entière ? Les avis sont partagés : « Les Français et les Allemands sont plus nombreux à penser que l’adhésion est bonne pour le Royaume-Uni lui-même plutôt que pour l’Union », souligne Jan Eichhorn, chercheur à l’institut de sciences politiques et sociales de l’université d’Edimbourg, coauteur de l’étude.

Image

Seuls 40 % des Français estiment que l’adhésion britannique est bonne pour l’UE, contre 48 % des Allemands et… 68 % des Irlandais, dont le commerce dépend largement de Londres. De toute façon, les deux tiers des Français et des Allemands pensent que le Brexit n’aurait « aucun » ou « peu » d’effet sur leur vie personnelle.

Hostilité aux exceptions

Les Européens semblent plus proches entre eux sur deux autres points importants : ils pensent que l’UE ne devrait pas multiplier les exceptions en faveur du Royaume-Uni et ils sont réticents à accorder à Londres le bénéfice du maintien dans le marché commun en cas de sortie de l’Union.

Image

Dans les six pays étudiés et singulièrement en Allemagne (62 %), les électeurs interrogés estiment que les réformes de l’UE doivent s’appliquer à l’ensemble des Etats membres, seuls un quart acceptant que Londres bénéficie d’un traitement spécial.

Image



Retourner vers « En France »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité