Les musulmans passent ils par l'enfer?

De la tombe à la résurrection, du jour du jugement, du Paradis et de l'Enfer.
Avatar de l’utilisateur
Abdelhafiz
Messages : 78
Enregistré le : Jeu 9 Juil 2015 03:02

Les musulmans passent ils par l'enfer?

Messagepar Abdelhafiz » Jeu 10 Aoû 2017 23:16

:Salam:

Un semblant de réponse ci dessous.

:trait:

Nous devons croire qu’après la reddition des comptes et la pesée des œuvres, les gens traverseront le pont jeté sur l’Enfer, appelé « As-Sirât ».

La traversée de ce pont s’impose à tous les gens : les Prophètes, les véridiques, les croyants, les incroyants, ceux qui auront à rendre des comptes comme ceux qui en seront dispensés. Seul se maintiendra sur le pont celui qui dans le monde d’ici-bas se serait maintenu sur la voie de Dieu, qu’est la religion vraie. Nous lisons dans certains hadiths authentiques que la traversée de ce pont par les gens sera en fonction de leurs actes : Les uns le traverseront avec la rapidité des astres en chute, d’autres comme le vent, d’autres en un clin d’œil, d’autres comme un marcheur rapide. Celui qui n’a à son actif que peu de bonnes œuvres traversera le pont avec beaucoup de difficultés, en s’écroulant et en s’agrippant. Et ses flancs seront touchés par le feu. Ceux qui le traverseront diront : « Louange à Dieu qui nous a préservés de toi après nous avoir exposés à ton épreuve. Il nous a, certes, donné ce qu’il n’a donné à personne ».

Il existe au sujet du Sirât une somme de hadiths authentiques. Al-Boukhari et Mouslim rapportent, d’après Abou Hurayra (rad) :

« Des gens ont dit au Prophète : « Ô Envoyé de Dieu ! Verrons-nous Notre Seigneur le Jour de la résurrection ? » Il répondit : « Avez-vous quelque difficulté à voir la pleine lune quand aucun nuage ne la cache ? » Non ! Ô Envoyé de Dieu ! « Eh bien ! Vous le verrez comme vous voyez la pleine lune. Dieu rassemblera, le Jour de la résurrection, les gens et leur dira : « Que celui qui adorait une chose la suive ». Certains suivront le soleil, d’autres la lune, d’autres les fausses divinités « Taghût ». Ne resteront que les croyants de cette communauté auxquels seront encore mélangés les hypocrites. Se présentant à eux sous une forme qu’ils ne Lui connaissent pas, Dieu leur dira : « Je suis votre Seigneur ». Ils rétorqueront : « Nous demandons la protection de Dieu contre toi ». Nous ne bougerons pas tant que Notre Seigneur ne viendra pas à Nous. A sa vue, nous Le reconnaîtrions, Dieu Exalté soit-il se montrera alors à eux sous la forme qu’ils connaissent et dira : « Je suis Votre Seigneur ». Ils diront : « Certes oui, Tu es Notre Seigneur ». Et ils le suivront. Puis on jette le pont sur l’Enfer. Nous serons moi et ma communauté, les premiers à le traverser. Ce jour-là, ne prendront la parole que les Messagers. Ils ne cesseront de dire : « Ô Seigneur Dieu sauve ! sauve ! ». Sur le pont, se trouveront des crochets semblables aux épines du chardon. Avez-vous déjà vu un chardon ? Les gens dirent : « Oui Ô Messager de Dieu ». Il dit : « Eh bien ! Ces crochets ressemblent aux épines du chardon, sauf que Seul Dieu en connaît les dimensions. Ils happent les gens selon leurs œuvres. Les croyants seront, du fait de leur labeur, saufs. D’autres seront frappés, jusqu’à ce que Dieu les sauve ».

La traversée du pont est celle que mentionne Dieu dans ce verset : « Il n’est personne parmi vous qui ne doive passer par l’Enfer » (Sourate 19, Verset 71). Mouslim rapporte que l’Envoyé de Dieu :Saws: a dit : « N’entrera en Enfer, si Dieu le veut, aucun des Compagnons qui ont fait serment sous l’arbre. Hafsa (que Dieu l’agrée) récita alors : « Il n’est personne parmi vous qui ne doive passer par l’Enfer ». Le Prophète :Saws: lui répondit : « Certes, Dieu dit : « Puis, Nous sauverons les pieux et y laisserons les coupables à genoux » (Sourate 19, Verset 72), indiquant ainsi que le passage par le Feu n’implique pas qu’il faille y entrer.

Selon Ibn Mas’oud :Radi 3anHou:, le pont de l’Enfer est semblable au fil d’une épée. La première catégorie de gens passe comme l’éclair, la deuxième comme le vent, la troisième comme le meilleur cheval de race, la quatrième comme l’âne le plus rapide puis les gens passeront tandis que les anges diront : « Seigneur Dieu sauve-les, sauve-les ! » (Ibn Jarir).

Selon al-Moughira ibn Cho’ba :Radi 3anHou: , le Prophète :Saws: a dit : « On reconnaîtra les croyants sur le pont le jour de la résurrection à ces paroles qu’ils ne cesseront pas de répéter : « Seigneur sauve-nous, sauve-nous ! » (at-Tirmidhi et al-Hakim).

Ibn Mas’oud :Radi 3anHou: dit : « Tous les gens viendront au pont c’est-à-dire qu’ils se tiendront debout au-dessus de l’Enfer. Puis ils traverseront le pont selon la qualité de leurs œuvres. Certains d’entre eux passeront comme l’éclair, d’autres comme le vent, d’autres comme l’oiseau, d’autres comme le meilleur cheval de race, d’autres comme le meilleur chameau, d’autres comme un coureur humain si bien que le dernier à traverser le pont est un homme dont la lumière est au niveau de son gros orteil et elle lui permet de passer sain et sauf.

Une fois qu’ils l’auront traversé, les croyants seront retenus sur une passerelle entre le Paradis et l’Enfer pour régler leurs comptes et être quittes les uns à l’égard des autres. Lorsqu’ils seront purifiés, permission leur sera donnée d’entrer au Paradis. Abû Sa’id Al-Khudri :Radi 3anHou: rapporté que l’Envoyé de Dieu :Saws: dit : « Lorsque les croyants échapperont au Feu ils seront retenus sur un pont entre le Paradis et le Feu. Là, ils régleront leurs comptes. Purifiés, l’autorisation leur sera donnée d’accéder au Paradis. Je jure, par Celui qui détient l’âme de Muhammad dans Sa main, qu’ils connaissent leurs demeures au Paradis plus qu’ils ne connaissent celles qu’ils ont dans le bas monde » (al-Boukhari).


لا إله إلا الله محمد رسول الله

Retourner vers « Après la mort »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité