Aide Mariage

Le mariage, la moitié de la religion.
KadGnx
Messages : 1
Enregistré le : Ven 16 Fév 2018 04:16

Aide Mariage

Messagepar KadGnx » Ven 16 Fév 2018 04:24

Bonjour, je suis ici pour vous demander de l'aide. Je suis étudiant et il me reste encore 5 années d'étude. Je voudrais me marier mais le hlel exige en Belgique un mariage devant l'état. Si l'on n'est pas marié aux yeux de l'état nous ne pouvons faire le hlel. Mais attendre 5 ans avant de me marier avec la femme que j'aime devant Dieu me semble tellement long... N'y a t il pas un passage dans le coran qui parle de couples qui ne peuvent faire le hlel? Y a t il une solution? Merci d'avance



Huda93
Messages : 1
Enregistré le : Lun 19 Mar 2018 07:59

Re: Aide Mariage

Messagepar Huda93 » Lun 19 Mar 2018 08:25

Bonjour,

J'avoue attendre 5 ans c'est long !

En vérité le mariage en islam est très simple mais c'est nous qui compliquons tout !
Pour te marier tu n'es pas obligé de le faire devant un imam !
Regardes l'école que tu suis (hanafi, Shafi'i, hambalite, malikite) pour savoir quels sont les conditions de validation du mariage islamique. Pour l'école hanafite pour se marier il suffit d'avoir deux témoins et l'accord des des futurs mariés, par exemple si tu te trouves devant deux personnes (donc 2 témoins) et que tu demandes ta future épouse en mariage et qu'elle dit oui alors aux yeux d'Allah vous serez compté comme marié ! La dote devient obligatoire seulement si la femme la réclame!
Tu peux te marier sans problème devant la famille de ta future épouse, il te suffit d'avoir deux témoins et tu lui demandes en mariage devant ces deux témoins et vous serez automatiquement marié devant Allah !

l'islam est une religion facile mais on complique tout !

Si maintenant dans certains endroits on doit d'abord se marier à la mairie pour d'abord faire le mariage religieux c'est pour protéger la femme, malheureusement beaucoup d'hommes délaissent leur femme quand ils font qu'un mariage religieux alors que quand ils passent à la mairie ils évitent de s'en aller comme ça car ils savent qu'ils auront des problèmes !

Avatar de l’utilisateur
AbdelHaqq
Messages : 1223
Enregistré le : Mer 28 Jan 2015 02:50

Re: Aide Mariage

Messagepar AbdelHaqq » Mar 20 Mar 2018 00:12

:Salam:

Chère soeur, excuse mon intervention mais si je suis ton raisonnement (j'ai peut être mal compris) si un jour si tu as une fille, et qu'elle rencontre un mec qui lui dit: "c'est bon j'ai deux témoins, c'est des potes à moi, moi je suis d'accord et toi aussi" donc elle peut débarquer chez toi et dire "maman! J'ai une bonne nouvelle à t'annoncer! je me suis mariée cet après-midi!" ?

Non il faut l'accord d'un tuteur de la famille, tu ne trouves pas que c'est la moindre des choses? De plus l'avis de Abou Hanifa (et c'est le seul) vaut pour les femmes divorcées (voir ci-dessous)

"l'islam est une religion facile mais on complique tout !"


L'islam est aussi une religion du juste milieu...

----------------------------------------

Le mariage sans tuteur de la femme divorcée ou veuve
Règles & fondements
mercredi, 23 juillet 2014 / Ismaïl Ibn Hâdî
BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Suite à différentes interrogations et informations bien trop propagées parmi les femmes sur le
mariage de la veuve ou de la divorcée sans tuteur, il nous est important - à notre niveau - de
préciser l’avis concernant ce type de mariage à la lumière du Qor’ân, de la Sounnah et des avis
argumentés des gens de science. Ce qui est fondamentalement important de comprendre en
amont, c’est que la majorité des savants - ach-Châfi’î, Mâlik et Ahmad Ibn Hanbal en dehors de
Abû Hanîfa - voient qu’il n’est pas permis à la femme, qu’elle soit divorcée ou veuve, de se marier
sans tuteur, et que le mariage fait de la sorte est invalide.

Abû Hanîfa (rahimahullâh) est d’avis qu’il est permis de se marier sans tuteur pour la femme libre
responsable, sur la base du hadîth du Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) qui dit : « La femme
divorcée ou veuve est plus en droit de se prononcer pour elle que son tuteur. » [1]. Ibn ’Uthaymîn
(rahimahullâh) explique de cela que cette parole (de Abû Hanîfa) est faible, car le hadîth pris
comme preuve n’indique pas que la femme peut se marier seule, mais plutôt qu’il faut obtenir son
accord pour le mariage.

Ce qui renforce cette compréhension du hadîth et son sens, c’est le hadîth
qui dit : « Pas de mariage (pour la femme) sans tuteur. » Et ce qui est authentique sur cela, c’est
qu’il faut obligatoirement un tuteur pour la validité du mariage. [2] Ainsi, la majorité des savants
en dehors de Abû Hanîfa, considèrent qu’il est obligatoire à la femme de se marier en présence du
tuteur. Allâh - Ta’âla - dit : « Et quand vous divorcez d’avec vos épouses, et que leur délai
expire, alors ne les empêchez pas de renouer avec leurs époux, s’ils s’agréent l’un
l’autre, et conformément à la bienséance. » [3] Ach-Châfi’î précise que ce verset s’adresse
spécifiquement au tuteur. [4]

Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Quand la femme se marie sans l’autorisation
explicite de son tuteur, son mariage est caduc, son mariage est caduc. » Et le Prophète dit
encore : « Aucune femme ne peut marier une femme, comme la femme ne peut pas se marier
elle-même. » [5] SHeikh ’Abdel-’Azîz ar-Râdjihî (qu’Allâh le préserve) dit que ce hadîth est une
preuve sur le fait que la femme ne peut être son propre tuteur, tout comme (une autre femme) ne
peut lui assurer la tutelle. Et ceci est une réplique aux hanafites dans leurs paroles lorsqu’ils
considèrent que la femme mature peut se marier elle-même. [6]

En somme, la femme ne doit donc pas se marier seule sans tuteur quelle que soit la situation,
comme l’a dit SHeikh Sâlih al-Fawzân dans son commentaire du hadîth. Et si la femme constitue
un contrat de mariage sans tuteur, sont mariage est caduc. Ceci est l’avis de la majorité des gens
de science. [7]

[1] Rapporté par Muslim
[2] Ach-Charh ul-Moumti’ ’ala Zâd il-Moustaqni’ du SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 12/70-71
[3] Coran, 2/232
[4] Al-Fiqh al-islâmî wa Adillatuh, 9/6572
[5] Rapporté par Muslim
[6] Al-Ifhâm fî Charh Bouloûgh al-Marâm de SHeikh ’Abdel-’Azîz ar-Râdjihî, 2/150
[7] Tasshîl al-Ilmâm bi-fiqhi al-Ahâdîth min Bouloûgh il-Marâm du SHeikh Sâlih al-Fawz


Retourner vers « Le mariage en islam »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité